• Home

La Rénovation d’une façade : Quel Enduit ?

Pour que le mortier accroche sur votre façade, la préparation du support doit convenir au type de mur que vous voulez rénover (brique,pierre, béton etc.). Un diagnostic devra avoir été réalisé en amont par un professionnel. Un bon support doit permettre une bonne accroche de l’enduit, et doit posséder des capacités absorbantes.

Un maître d’ouvrage est en capacité de réaliser ce genre d’audit.La première chose à faire est de vérifier la porosité du support. Il faut s’assurer que le revêtement soit absorbant. Le professionnel projettera de l’eau pour mouiller le support en question. Si l’eau ruisselle, cela signifie que le support n’offre pas une porosité suffisante, et qu’il faudra le décaper, voir appliquer une sous-couche d’adhérence.

Si vous avez des traces noire : Comment enlever les traces sur un enduit de façade ?

Rénovation d’un enduit de façade :

ravalement de façade 2

Il faut ensuite s’assurer de la nature du revêtement de la façade, et savoir s’il s’agit d’une composante organique ou minérale. Cette vérification sera effectuée par le façadier afin de choisir un enduit qui soit adapté à votre support. Pour définir le type de façade à rénover, le professionnel utilisera souvent un chalumeau, ce qui lui permettra d’appliquer une flamme avec l’appareil. Ce qui lui donnera l’une des conclusions suivantes :

  • si le revêtement se ramollit, c’est qu’il s’agit d’une peinture organique/revêtement organique épais ;
  • si le support ne bouge pas, c’est qu’il s’agit d’un enduit à base de chaux-ciment ou peinture minérale .

Le professionnel vérifiera également qu’il n’y ai pas une quelconques brillance, ce qui trahirait la présence d’un vernis. Si tel est le cas, alors le façadier ou maçon envisagera un décapage mécanique. Arrivé à l’étape suivante, il faut s’assurer de la bonne tenue de l’enduit de façade.L’ancien enduit à rénover doit adhérer à la maçonnerie afin de supporter le nouvel enduit. Si l’enduit se décolle, dans le cas d’un enduit organique, le professionnel se chargera de décaper le support selon différentes méthodes (sablage, ponçage…). Dans le cas d’un enduit minéral, l’artisan enlèvera l’enduit avec une pioche.

S’il n’y a aucun décollement de l’enduit visible :

ravalement de façade

Le professionnel réalisera plusieurs tests pour s’assurer de l’adhérence du revêtement. Voici comment le façadier s’y prend dans ce cas de figure :

  • Dans le cas d’un revêtement organique lisse, l’artisan réalise le test du quadrillage : il découpe la peinture en petits carrés de 2 x 2 mm sur une surface de 10 x 10 cm, pour ensuite la brosser. Si la grande majorité des carrés accrochent encore à la façade après le brossage, cela signifie que le revêtement est adhérent. Pour un support organique rugueux ou un revêtement organique épais, la méthode utilisée sera similaire, hormis le fait que les carrés seront de 5×5 mm.
  • Pour s’assurer que votre revêtement hydraulique tient, le professionnel du bâtiment va sonder le support en tapotant dessus avec un marteau. Si l’enduit sonne creux, cela veut dire qu’il ne tient plus. Il faudra par conséquent le retirer. L’artisan continuera à réaliser différents tests sur le bas de votre façade. Si le test s’avère positif, il sera effectué par la suite sur les hauteurs de votre façade.

A ne pas oublier : Les étapes d’un enduit de façade monocouche

Il faut désormais nettoyer votre façade. Bien entendu, il est toujours préférable de laisser faire un professionnel. Ce dernier va faire disparaître toutes les impuretés de votre façade avec un nettoyant parfaitement adapté à votre façade. Dans le cas d’un nettoyage classique, il se servira d’un simple nettoyeur d’eau. S’il s’agit d’un détergent, l’artisan aura pris soin de s’assurer de la comptabilité du produit avec le support, pour un devis aller sur notre page d’accueil qui vous expliquera en détail comment faire un devis de ravalement de façade. Enfin, vient le moment où le professionnel va reboucher toutes les fissures de votre façade.